Nous contacter Facebook Google

Prothèse de hanche

Prothèse totale de Hanche : Pourquoi vous opérer à la Clinique de la Hanche et du Genou?

Tout d’abord, vous présentez une arthrose de hanche(ou coxarthrose), ou une altération du cartilage de votre hanche (ostéonécrose, fracture du col du fémur …).

 

arthrose de hanche

Ensuite, cette arthrose entraine des douleurs dans le pli de l’aine qui peuvent descendre vers le genou. Votre hanche est raide et vous avez des difficultés à vous chausser, à monter ou descendre de la voiture..

Enfin, les traitements médicaux ne suffisent plus à vous soulager. La pose d’une prothèse peut donc se discuter quelque soit votre âge, en fonction de la gène ou douleur ressentie.

 

Prothèse totale de Hanche

Après une période de convalescence de quelques mois, votre prothèse de hanche vous rendra une hanche mobile et non douloureuse. La pratique d’une activité sportive est possible avec une prothèse de hanche.

Les chirurgiens de la clinique de la Hanche et du Genou, sont spécialisés dans la réalisation de cette chirurgie de reconstruction articulaire.

Technique chirurgicale

Au cours de l’intervention, le chirurgien va remplacer les parties articulaires du fémur et du bassin : la tête fémorale et le cotyle.

Ainsi, cette intervention chirurgicale consiste à mettre en place des implants dont les surfaces sont parfaitement sphériques. Cela vous permettra de retrouver in fine des amplitudes articulaires normales, une fonction et un confort dans le quotidien et dans la pratique sportive.

D’une part, une tige fémorale correspondant à votre morphologie est mise en place dans votre fémur. Ensuite, sur cette tige, une tête prothétique vient s’emboiter. D’autre part, un implant hémisphérique, le cotyle est mis en place dans le bassin.

Il existe différents type de prothèses : les prothèses à simple ou double mobilité.

Prothèse totale de Hanche

 

Les surfaces de frottement sont en céramique, en chrome-cobalt et inox ou en polyéthylène.

Ces surfaces de frottement sont toutes extrêmement résistantes , pour une durée de vie théorique de la prothèse d’environ 25 ans.

Plus de détails sur notre technique sur cette page.

Les principaux risques de cette opération :

Tout d’abord, les risques  de la chirurgie  tels que les fractures pendant l’intervention sont rares et traitées pendant l’intervention.

Le risque de luxation (déboitement) est très rare du fait des progrès de la technique de pose. De plus, les implants double mobilité sont utilisés chez les patients présentants des facteurs de risque de luxation ou une instabilité au cours de l’intervention.

Le risque d’infection est rare (environ 1,8% en France en 2015 et 0,5% sur les trois dernières années pour notre équipe). Cela peut nécessiter une reprise chirurgicale et une antibiothérapie prolongée.

Ensuite, le risque de phlébites (<1,5%) est très diminué par les protocoles de mobilisation précoce.

Enfin, l’usure et le descellement des implants nécessite une surveillance au long cours. La durée de vie prévisible d’une prothèse de hanche est d’environ 25 ans.

 

anatomie nerveuse hanche

Une lésion d’un petit nerf sensitif de la peau peut altérer la sensibilité de la face antérieure de la cuisse ou parfois des douleurs. Ces atteintes extrêmement rares, sont le plus souvent temporaires et de traitement médical.

Prothèse de Hanche en ambulatoire

vel, tristique Lorem ipsum commodo ut consequat. elit. neque. ut pulvinar